mercredi 5 février 2014

Deux premiers jours de résidence

Nous voilà installés avec Caroline Girard pour quelques jours de résidence au collège du Faouët. Fascinant de découvrir, à mesure que le travail progresse, que la lecture, la mise en voix entretiennent des rapports étroits avec l'écriture, c'est-à-dire que la lecture est elle-même une écriture.
Baliser le texte original, couper, changer la ponctuation pour que la voix s'ancre. Quelque part, chercher la pulpe du texte, en tirer le meilleur pour le proposer aux spectateurs. Action. Pensées. Action. Pensées. Un gros travail technique en cours pour moi, forcément. Quelque chose de physique surtout, ce qui n'est pas pour me déplaire. La lecture est bien plus physique qu'on pourrait le penser. Tension permanente.
Très vite, une évidence s'est imposée à nous. Cette lecture musicale sera une lecture spectacle. En effet, je ne lirai pas immobile derrière un pupitre mais sur un vélo placé sur scène et faisant du sur place. Ainsi je pourrai varier les vitesses, les régimes et coller au texte. Le vélo sera muni d'un pupitre intégré au guidon.
Le travail entamé est passionnant pour moi, au-delà de mes espérances même. Je mettrai tout en oeuvre pour arriver à destination.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire